/medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0001_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0002_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0003_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0004_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0005_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0006_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0007_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0008_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0009_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS1202/B490076101_MS1202_0010_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 64 médias

Armorial des chevaliers de l'ordre du Croissant, institué par René d'Anjou en 1448 , XVIIIe siècle ,

Rés. Ms. 1202

  • Titre : Armorial des chevaliers de l'ordre du Croissant, institué par René d'Anjou en 1448
  • Date :

    XVIIIe siècle

  • Langue : latin

  • Description :

    Importance matérielle : 58 planches gravées, avec légendes manuscrites

    Dimensions : 237 × 178 mm

    Forme du contenu : Manuscrit

  • Résumé : Dès la création de l'ordre du Croissant était prévue la constitution d'armoriaux, c'est-à-dire de recueil de peintures des armoiries de tous les membres de l'ordre. Un seul des deux armoriaux réalisés du vivant du roi René subsiste (Paris, BnF, fr. 25204). Peint en 1462, il ne présente que 32 écus. Claude Ménard, érudit angevin, en fit réaliser un nouveau sous forme de gravures commandées à Franz Stuerhelt en 1644 (plaques visibles dans la vitrine centrale), avec l'espoir d'y montrer aussi les chevaliers élus après 1462. Plusieurs collections de ces gravures, parfois montées en recueil comme ici, circulèrent en Anjou jusqu'à la Révolution.
  • Contient :

    Quelques-unes des légendes sont de la main d'Audouys.

  • Note bibliographique :

    Ancienne cote (catalogue Lemarchand, 1863) : Ms. 999

  • Particularités d'exemplaire :

    Reliure de parchemin. Papier.

  • Provenance/ Historique :

    Cabinet Toussaint Grille. Achat par la bibliothèque municipale d'Angers en 1851. -- Manuscrit présenté au château d'Angers lors de l'exposition Los en croissant. Ordres et chevaliers en Anjou du 15 juin au 30 septembre 2018.

  • Informations complémentaires :

    La bibliographie consultable à la bibliothèque d'Angers est signalée dans le catalogue général en faisant une recherche par sujet à la cote "Rés. Ms. 1202".

  • Statut :

    Exclu du prêt. Consultation sur place. À défaut de numérisation, consultation, sauf autorisation explicite, à partir du Microfilm MI 1A 426.

  • Cote :

    Rés. Ms. 1202

  • Mots-clés