/medias/customer_2/490076101_MS2130/490076101_MS2130_Pavie_lre001_001_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS2130/490076101_MS2130_Pavie_lre001_002_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS2130/490076101_MS2130_Pavie_lre001_003_jpg_/0_0.jpg /medias/customer_2/490076101_MS2130/490076101_MS2130_Pavie_lre001_004_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 4 médias

Mon cher monsieur, Je n'aurais pas résisté si longtemps à l'impatience de vous écrire... , [Lettre] à Victor Hugo , Hugo Victor 1802-1885 Destinataire de lettres Pavie Victor 1808-1886 Auteur , 1827 ,

Rés. Ms. 2130

  • Auteur(s) : Hugo Victor 1802-1885 Destinataire de lettres Pavie Victor 1808-1886 Auteur
  • Titre : Mon cher monsieur, Je n'aurais pas résisté si longtemps à l'impatience de vous écrire...
  • Complément du titre : [Lettre] à Victor Hugo
  • Lieu de publication : Angers
  • Date :

    1827

  • Description :

    Importance matérielle : 1 lettre (4 p.)

    Dimensions : 24 cm

    Forme du contenu : Manuscrit

  • Résumé : Lettre dans laquelle Victor Pavie invite Victor Hugo à Angers et le remercie de l'accueil que lui et son épouse lui ont fait à Paris un mois durant. Il le remercie de l'avoir présenté à Louis Boulanger, Deveria, Sainte-Beuve et Delacroix. Il le remercie de lui avoir donné "une passion d'architecture gothique" et compare les cathédrales de Chartres, du Mans et d'Angers. Lettre éditée pour la première fois par Jules Marsan dans Bohême romantique. Documents inédits , Paris, 1929, p. 20-23.
  • Note sur l'édition/ la fabrication :

    25 août 1827

  • Provenance/ Historique :

    Acquisition à Paris, Hôtel Drouot, lors de la vente de maîtres Laurin, Guilloux, Buffetaud et Tailleur, le / /1994 (lot 7381).

  • Statut :

    Exclu du prêt

  • Cote :

    Rés. Ms. 2130

  • Mots-clés