« Et l'aigue est moite et poisant... » [Traduction française, dont le début manque, du traité De quatuor complexionibus] ; suivi de : Calendrier à l'usage de Chartres ; suivi de : Lapidaire ; suivi de : Schéma astronomique à systèmes. , XVe siècle ,

Rés. Ms. 478

  • Titre : « Et l'aigue est moite et poisant... » [Traduction française, dont le début manque, du traité De quatuor complexionibus] ; suivi de : Calendrier à l'usage de Chartres ; suivi de : Lapidaire ; suivi de : Schéma astronomique à systèmes.
  • Date :

    XVe siècle

  • Langue : Français ; Latin ; Anglais ; Français

  • Description :

    Importance matérielle : 62 pages

    Dimensions : 290 × 210 mm

    Forme du contenu : Manuscrit

  • Contient :

    Pages 1-9 : Traduction française, dont le début manque, du traité De quatuor complexionibus (Cholericha, Flammatiques, Melancolie).

    Page 9, « Ce sont les IIII choses qui sont neccessaires affin que gaige de bataille soit jugés... ».

    Page 10 : vierge

    Pages 11-22 : Calendrier en latin, à l'usage du diocèse de Chartres, avec des annotations marginales originaires du Blésois (proverbes, obits, mentions de vigiles propres au diocèse de Chartres).

    Page 23 : Ubicumque linea littere dominicalis ...

    Pages 24-59 : Lapidaire (en anglais) copié et enrichi de dessins de savants et médecins (Teodotus, Teoderus, Aristote, Virgile, Galien, Merlin, Ipocras) et de figures astronomiques légendés en français ; recettes magiques. Parmi les schémas astronomiques : explication des éclipses de soleil ou de lune, calendrier perpétuel monté en système avec deux volvelles de parchemin (p. 56) et dessin sur la rotondité de la Terre, "Hommes et bestes qui vont entor la terre" (p. 57, 59) avec dessins de pélerins, chiens et dragons.

    Pages 60-62 : Calendrier lunaire perpétuel.

  • Note bibliographique :

    Ancienne cote (catalogue Lemarchand, 1863) : Ms. 462

  • Particularités d'exemplaire :

    Papier de chiffon présentant le même filigrane sur l'ensemble du volume. Un seul cahier compose les pages 1-8. Un seul cahier compose les pages 15-62

    Reliure : Cartonnage de papier bleu (XIXe siècle ?)

  • Provenance/ Historique :

    Le calendrier à l'usage de Chartres présente plusieurs annotations manuscrites d'obits de proches de l'annotateur apparenté aux familles de Provins, de Faucrois et Munet. Parmi ces obits, on distingue l'obit de Jeanne de Provins " avie mee " (14 août, p. 18) et de Pierre de Provins (12 juillet, p. 17) ; de Jeanne de Faucrois " matris mee " († 1415, obit au 17 octobre, p. 20) et d'un G. de Faucrois († 1415, obit au 25 octobre, p. 20). Obit de Jeanne Bricelle († 1468, obit au 5 septembre, p. 19). Plusieurs obits de la famille Munet : Raoul Munet († 1480, obit au 21 avril, p. 14), Etienne Munet († 14 juin 1478, inhumé en l'église Saint-Honoré de Blois), Catherine Munet († 1476, obit au 6 juillet, p. 17), un autre Etienne Munet († 1476, obit au 14 septembre, p. 19).

    A noter qu'une Jeanne de Faucrois a été l'épouse de Jean de Refuge, général des finances du duc d'Orléans († 1454) et qu'un Etienne Munet est attesté comme lieutenant-général du balli de Blois en 1438-1447.

    L'obit de Pierre de Provins mentionne un legs et une fondation de messe dans l'église du prieuré canonial de Saint-Denis de Coulanges, près de Blois, qui a pu faire penser, à titre d'hypothèse, que le manuscrit provenait de ce prieuré (p. 17 : obit de Pierre de Provins à la date du 12 juillet).

    Probable confiscation révolutionnaire (?). Propriété de l'Etat (?).

  • Informations complémentaires :

    Consulter la notice, la bibliographie et des clichés de détails d'enluminure sur la base Initiale de l'IRHT.

    La bibliographie consultable à la bibliothèque d'Angers est signalée dans le catalogue général en faisant une recherche par sujet à la cote "Rés. Ms. 0478".

  • Statut :

    Exclu du prêt. Consultation sur place. À défaut de numérisation, consultation, sauf autorisation explicite, à partir des Microfilms MI 1A 347 et MI 1A 369.

  • Cote :

    Rés. Ms. 478

  • Mots-clés